Rechercher

A.I.L - remède universel-

Aillum Stavium

Famille des Liliaceae, du genre Allium, espèce sativum.

Antibactérienne – Cardiovasculaire – Aphrodisiaque.

La divine vertueuse au cœur de l'Automne



Nous entrons avec la Toussaint dans la période la plus sombre de l’année qui durera jusqu’au Solstice d'hiver. C'est le moment de cultiver son intériorité, de laisser partir ses mauvaises habitudes, de préparer le renouveau à venir. Sur le plan énergétique, l'ail est chaude et stimulante. Elle aide à soutenir l'organisme dans des périodes de fatigue émotionnelle et corporelle. En ce moment, au cœur de l'automne, la nature se met au repos. Notre corps physique et mental également. Cette période est marquée par une baisse de l’immunité et une fatigue croissante. L'utilisation de l'ail est alors particulièrement recommandée.


L’ail est la grande alliée du corps depuis la haute Antiquité. On retrouve des traces de son utilisation dès 3600 av JC dans les papyrus d’Eber en Egypte. Les égyptiens la décrivaient comme une panacée (c’est-à-dire un remède universel). Elle a été élevée au rang de divinité.

Elle fait partie de ces plantes incontournables de la pharmacopée.

Originaire d’Asie centrale, l’Ail est une plante aromatique cultivée dans le monde entier depuis des millénaires. L’utilisation thérapeutique est mentionnée dans plusieurs traités médicinaux égyptiens, grecs, romains, chinois et même les indiens (en médecine Ayurvédique l’utilisent dès le 4e millénaire av JC) .


« Chez les Égyptiens, on a retrouvé des têtes d’ail entortillées de bandelettes comme des momies. Considérées comme des biens précieux, les bulbes pouvaient aussi servir de monnaie. Au fil du temps les Égyptiens finirent par élever l’ail au rang de divinité. Devenu aliment divin, sa consommation fut strictement règlementée. » E.Birlouez


Il s’agit donc d’une plante remarquable de par son utilisation internationale depuis des milliers d’années. Il y a un savoir ancestral empirique autour de l’ail qui lui confère des vertus antibactériennes, cardiovasculaires et aphrodisiaques reconnus par la tradition populaire.

Les premières recherches scientifique paraissent toutes jeunes, elles datent de 1926.


Propriétés et utilisation



De manière générale consommer 1 gousse crue par jour (environ 5g)


Attention la consommation d’ail n’est pas sans risque. Voir plus bas la partie « contres indications »


  • Antibactérienne

L’ail plante antibactérienne par excellence. Sa propriété provient de l’allicine (molécule soufrée volatile). Les premiers écrits retracent déjà l’utilisation de l’ail à des fins médicinales. On retrouve son utilisation il y a 3500 ans dans le papyrus d’Ebers. L’ail y est même décrit comme étant une panacée, c’est-à-dire un remède universel. Les médecins des toutes premières générations en avait déjà fait l’un des élément essentiel de leur pharmacopée.

Recette Éplucher 50 g de gousses d’ail et les faire bouillir pendant deux minutes seulement dans 100 ml d’eau avant d’ajouter 50 g de miel non raffiné. Prendre 1 cuillère à café 3 à 4 fois par jour.

Elle entre dans la composition du vinaigre des quatre voleurs :


Lors des épidémies peste, choléra, l’ail a été utilisée avec d’autres plantes aromatiques pour purifier l’air. Il entre dans la composition du vinaigre des quatre voleurs qui a permis à quatre brigands pendant la grande peste de 1726 de piller les maisons et détrousser les cadavres sans être contaminés.

  • Alliée du cœur, l’ail est cardiovasculaire


Fluidifiante sanguine elle est utilisée en traitement des problèmes cardiaque depuis les Egyptiens, Hippocrate et Pline l’ancien qui en ont été les promoteurs.

En ayurvédique, Charak, père de la médecine Ayurvédique la recommandait pour fluidifier le sang et renforcer le cœur.

Attention à sa consommation pour les personnes sous traitement voir encadré contre-indications.

Recette Macération a l’ail. Faire macérer 4 gousses d’ail dans 1L d’huile d’olive pendant 3 semaine. Consommer quotidiennement en assaisonnement.

  • Baisse la Pression artérielle


Recette Chaque soir pendant 21 jours mettre une gousse d’ail coupée en 4 dans un verre d’eau tiède. Chaque matin, boire cette eau à jeun.

  • Antioxydante (protection des cellules)

Les premières études scientifiques datent de 1926. Il y aurait été constaté un effet de l’ail sur la pression artérielle(baisse), diminution de la glycémie, diminution de l’effet du stress oxydatif sur les cellules, diminution de l’athérosclérose.

Aphrodisiaque pour que l’amant devienne « chaud comme braise »

L’ail était utilisé comme aphrodisiaque. Au Moyen Age, à la grande école de médecine de Salerne, en Italie, on suggérait aux femmes d’en faire manger à leurs conjoints ou amants pour se rendre « chaud comme braise ». Et un proverbe de l’époque affirmait « Quand un homme au lit (..)ne peut aimer sa femme qu’une fois, qu’il mange de l’ail (…) et la nuit suivante il l’aimera trois fois. »


Recette Consommer l’ail cru sous toute ses formes

  • Piqures d’insectes


Recette Frotter une gousse d’ail sur la piqure. Répéter l’opération toutes les heures jusqu’à amélioration.

  • Ralentissement cérébral


Conseillée pour les personnes âgées dont le cerveau est moins alerte.

Recette

Hacher menu 1 kilo d’ail avant de la mélanger au jus de 24 citrons ; laisser macérer pendant 24 jours dans un récipient à couvercle ; ensuite, chaque soir, absorber une cuillère à thé de cette préparation.

Composition



L’allicine est la substance qui donne à l’ail ses remarquables propriétés antiseptiques, stimulantes, hypotensives, expectorantes et vermifuges. L'ail est un antiseptique de grande valeur aux doses médicinales. Le simple jus des gousses est plus actif que l'essence isolée. Il inhibe la multiplication des germes pathogènes. L'ail frais est même actif à distance, par la diffusion de son essence ; l'habitude très ancienne d'en mâcher constamment pendant les épidémies ne doit rien à la magie blanche : s'en souvenir en temps de grippe et de maladies infectieuses.

Huile Essentielle d'Ail

Tout comme l’ail fraiche l’HE d’ail est forte et doit être utilisée précautionneusement. On l’utilisera d’une 1 goutte 1 à 3 fois par jour dans du miel. Jamais en diffusion.

Pour : Contamination bactérienne, problèmes cardiovasculaires, piqures d’insectes, manque de désir sexuel, fatigue psychique.

Très efficace sur les verrues en faisant attention à bien protéger la peau saine. Attention l’HE d’ail est dermo-agressive et un fluidifiant sanguin. Il est préférable de l’utiliser sur les conseils d’un spécialiste

Contre-indications

Évitez en cas d'hyperacidité gastrique, elle peut irriter et enflammer l’estomac. Évitez en cas de prise d'anticoagulants, car elle peut renforcer les effets des hypotenseurs. Évitez après une opération chirurgicale, ou en cas de saignements. En cas de consommation excessive, l'ail peut énerver et rendre irritable.

Sur le plan énergétique et spirituel



Chez de nombreux peuples l’ail a la réputation d’éloigner le mal y compris sous la forme du « mauvais œil », du diable, des sorcières, des vampires. L’odeur désagréable du végétal servait donc aussi à tenir éloigné toute source de danger.

L'ail est un puissant protecteur.

Les marins en emportaient à bord des bateaux pour les protéger du naufrage.

Au moyen-âge les soldats en portaient comme un bouclier, alors que les Romains en mangeaient pour se donner du courage.

Placé l'ail dans une maison, il protège celle-ci contre l'intrusion de démons contre les voleurs et cambrioleurs, et suspendu au-dessus de la porte il repousse les personnes envieuses.

L'ail est particulièrement recommandé pour protéger les maisons neuves.

Respecter le règne végétal

Pour favoriser la pleine conscience et entrer dans l'univers du soin par les plantes. Il est important de se connecter à elles et de concevoir le monde végétal comme un ensemble interdépendant du monde vivant. Je demande toujours l'autorisation à la plante de la cueillir et la remercie. Se nourrir et se soigner avec le vivant signifie que l'on utilise les propriétés d'autres êtres vivants pour pouvoir vivre nous même. Il s'agit d'un échange. Cette approche soutient l'idée que tout est connecté, que tout est échange et transformation. "rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme" Antoine Lavoisier. Entretenir la conscience de notre appartenance à un ensemble parfait est essentiel.

26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout